Rougebec : « On va savoir et pouvoir se jauger »

20 septembre 2019

Rougebec : « On va savoir et pouvoir se jauger »

see this A l’image du XV de France, qui, au Japon, face à l’Argentine, jouera, samedi matin, son avenir pour la suite de la Coupe du Monde, l’UST, à Tonnellé, passera un vrai test face à Plouzané, dans l’après midi.

Même si le niveau de compétition et les enjeux ne sont pas du tout les mêmes, le parallèle était tentant. Nous l’avons osé. A Tokyo, les Bleus sauront s’ils ont une chance de se qualifier pour les quarts de finale du Mondial. Quant aux Tourangeaux, dont les ambitions sont réelles, ils sauront, de leur côté, s’ils peuvent tenir un rôle intéressant cette saison. De toute évidence, cette journée de gala non stop proposée aux amateurs de rugby sera riche en enseignements.

Après avoir suivi France – Argentine à la télé, tous les amoureux de l’ovale ont rendez vous à Tonnellé où pas moins de trois rencontres leur seront proposées avec UST – Poitiers en cadets dès 13h30 et les deux oppositions entre Tours et Plouzané, à 15h30 pour l’excellence B, puis à 17 heures pour le choc tant attendu entre les deux équipes fanions.

Sans vouloir faire injure à nos amis de Fougères, la réception du modeste promu ne constituait qu’un aimable amuse-gueules. Avec la venue de Plouzané, on passe sans transition au plat de résistance. A une semaine d’intervalle, les « oranges et bleus » effectuent le grand saut. Les chiffres parlent d’eux mêmes. Plouzané, lors des deux dernières saisons, n’a subi que deux revers en quarante quatre matches.

« On va savoir et pouvoir se jauger, estime Thomas Rougebec, le capitaine. Ce sera un vrai test. Pour le moment, à l’exception de la perte de Théo Bonnefoy, tous les voyants sont au vert. Depuis la reprise de l’entraînement, nous avons bien bossé. Je sens que l’envie et la détermination sont revenus. Le groupe est de qualité. Il a été élargi. Tout le monde est appliqué. J’espère que cela va perdurer. Sur le terrain, on prend du plaisir. Nous avons retrouvé notre vrai visage. J’espère que ce n’est pas un feu de paille. L’an passé, nous traînions notre misère, personne n’était content. J’ai l’impression que nous sommes repartis sur de bonnes bases. Sur notre lancée, je souhaite vivement que nous enchaînions par une deuxième victoire. » Si c’est le cas, l’UST aura remarquablement lancé sa saison.

Même s’il attend avec impatience cette confrontation avec Plouzané, Franck Cohen se veut moins catégorique. Ce n’est pas tant la défaite de Plouzané à la Baule (32-22), dimanche dernier, qui interpelle l’entraîneur de l’UST, mais le budget revu à la baisse et les départs du président et de l’entraîneur durant l’été.

buy Lyrica in mexico Cohen : « garder Tonnellé inviolé »

« Nous sommes un peu dans le flou, admet-il. Je ne sais pas où l’on va, quel adversaire, nous allons trouver en face de nous. C’est un peu l’incertitude. De toute façon, ce match sera d’un autre tonnage dans la dimension physique et dans l’organisation. Il va falloir rester concentrés. Garder le même enthousiasme et la même volonté d’utiliser rapidement le ballon. Notre objectif est clair, nous voulons garder Tonnellé inviolé. Pour tirer de vrais enseignements, je pense qu’il faudra attendre fin octobre. A cette période, nous y verrons plus clair et nous aurons une idée plus précise de la valeur de nos adversaires. »

Face à Plouzané, Hamed Diarra, victime d’une déchirure au mollet, manquera en deuxième ligne. Clément Scicluna le remplacera, alors que Paul Girardeau sera sur le banc. Comme Tours bénéficie cette saison d’un groupe étoffé de qualité, les entraîneurs ont décidé d’en profiter et de faire tourner pour que la concurrence tire l’ensemble vers le haut. C’est ainsi que Guillemet et Labergère, très en vue devant Fougères, laisseront leur place à Kellogg et Perchais. «A l’aile, prévient Cohen, je veux voir Rémi et pouvoir l’étalonner dans un match de bon niveau. » Désormais, le mode de fonctionnement est connu. Les joueurs vont devoir s’habituer à tourner.

learn the facts here now BERTRAND BOURGEAULT

visit here TOURS – PLOUZANE, samedi à 17 heures à Tonnellé. Arbitre Matthieu Beharel (Ile de France).

Tours. 15. Lebrault -14. Lacroix, 13. Pionneau, 12. Balmens, 11. Perchais – (o) 10. R. Ledoux, (m) 9. Méry – 7. Kellogg, 8. Soulié, 6. Biet – 5. Lépine, 4. Scicluna – 3. Grelle, 2. Gabory, 1. Rougebec (cap). Remplaçants : 16. Ribbes ; 17. Chartrin, 18. Girardeau, 19. Guillemet, 20. Giffard, 21. Ruiz, 22. Labergère. Entraîneurs : Cohen et Velez.

2eme journée

Samedi 17 h 

Tours – Plouzané

Dimanche 15 h

Fougères – Saint Nazaire

Saint Malo – Poitiers

Auray – Angers

Chinon – Le Mans

Trignac – La Baule

La réserve de l’UST jouera en lever de rideau à 15h30 dans la composition suivante : 15. Caillé – 14. Mouapi, 13. Foyang, 12. Guerche (cap), 11. Manteau – (o) 10. Rivière, (m) 9 . Blanchard – 7. Chevereau, 8. Raguin, 6. Barthélémy – 5. Tirmarche, 4. Duval – 3. Ksoureli, 2. Ravilly, 1. E. Sebillet. Remplaçants : 16. Launay, 17. Manchini, 18. Berthault, 19. Donneau, 20. Darnault, 21. B. Ledoux. Entraîneur : Courtillé.

Partager sur :