Guéret : destination danger pour Tours

8 décembre 2018

Guéret : destination danger pour Tours

buy Lyrical dance costumes online Après la contre performance face à la Châtre (14-14), voici quinze jours, à Tonnellé, l’UST n’a pas d’autres solutions que de s’imposer dimanche à Guéret, sinon la phase retour pourrait se transformer en un long chemin de croix.

Si Thomas Rougebec et ses coéquipiers ont un peu d’orgueil, ils se doivent impérativement de revenir victorieusement de leur périlleux déplacement dans la Creuse. A force d’accumuler des matches décévants et sans relief, ils se sont enfonçés petit à petit dans le classement. La situation n’est pas encore dramatique, mais elle pourrait le devenir. L’entraîneur Julien Darthevel en convient.

« Quand on regarde le calendrier, on s’aperçoit vite que le prochain mois s’annonce très chaud avec les déplacements à Guéret, puis à Riom, le 13 janvier et les réceptions de la Couronne et de Nontron, le 20 janvier. Si nous ne sommes pas performants, nous serons définitivement largués et nous nous retrouverons dans le ventre mou du tableau. Avec plus rien à espèrer et plus rien à craindre… »

Pour éviter de se retrouver dans cette situation peu reluisante, les deux coachs ont profité de cette mini-trêve de quinze jours pour rameuter le moral des troupes et placer leurs joueurs devant leurs responsabilités.

«  Nous nous sommes d’abord appliqués à se vider la tête, raconte Darthevel. Volontairement, lors de la séance du mardi, nous ne sommes pas revenus sur cette parodie de match. Chacun était conscient d’être passés à côté. Le jeudi, vu que le terrain était interdit, nous nous sommes livrés à une séance vidéo très pointue, où nous avons mis l’accent sur les erreurs de placement et les fautes récurrentes. » Sans entrer dans le secret du vestiaire, on peut penser que Darthevel et Cohen ont dû secouer le groupe en leur disant leur quatre vérités.

«  L’entraînement de jeudi a été très bon, reconnaît Darthevel. J’ai senti les garçons à l’écoute, très concernés et désireux de redresser la tête. Ils ont montré des choses intéressantes. Reste à savoir s’ils seront capables de le mettre en pratique sur le terrain. »

Voilà sans doute la clef du match, car il ne fait aucun doute que ce déplacement à Guéret, au fin fond de la Creuse, ressemble à un terrain miné. Si les Tourangeaux ne savent pas voyager – un seul succès en déplacement à la Couronne (17-10) – les Guérétois savent recevoir ! Ce ne sont pas des enfants de choeur. Nontron y a chuté (20-15), tout comme Montluçon (46-15). Seuls, Poitiers (6-3) et Blois (19-17) ont triomphé, au stade Léo Lagrange. Face aux Poitevins, lors d’une réception musclée, l’arbitre a dû sortir trois cartons rouges. Autant dire que l’UST est attendue. Saura-t-elle se montrer à la hauteur ? Tous ses supporters l’espèrent afin de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

Le jeu en vaut la chandelle, car Guéret, sixième avec 23 pts, en cas de succès, reviendrait dans la course à la qualification, à la faveur d’un troisième succès consécutif, après ceux acquis à la Châtre (21-14) et à la Couronne (20-14).

Pour ce match, pas de grosses modifications. Darthevel et Cohen prônent la continuité. Ils s’appuient sensiblement sur le même groupe, pour travailler les automatismes. Marmier, malade, sort du groupe, où Coutet rentre, ainsi que Ribbes rétabli.

 

http://infinitegrfx.com/custom-car-wraps/ Bertrand Bourgeault

 

black girl for dating Guéret – Tours, dimanche 15 heures au stade Léo Lagrange.

https://maidonearth.com/1989-dte43610-free-ghana-dating-sites.html Tours. Soulié – Labergère, Pionneau, Balmens, Etamé – (o) Ledoux, (m) Denormandie – Breil Pelletier, Biet – Harduineau, Girardeau – Boucavel, Gabory, Rougebec (cap). Remplaçants: Couté, Ribbes, Faye, Pignata, Bonard, Ruiz, Barré. Entraîneurs: Darthevel et Cohen.

 

La 11e journée. Guéret – Tours, La Châtre – Riom, Chinon – Issoudun. Le 6 janvier: Blois – Nontron, Vierzon – La Couronne. Poitiers – Montluçon reporté.

 

Partager sur :