Bien voyager pour exister

18 novembre 2018

Bien voyager pour exister

Voilà désormais la devise de l’UST et le discours tenu par Julien Darthevel, son entraîneur, à la veille du périlleux déplacement à Blois. Revenu en tête du peloton de chasse derrière le trio de tête, l’entraîneur tourangeau sait que son équipe doit glaner des points à l’extérieur pour garder le contact, sinon…

La victoire étriquée, mais tellement précieuse obtenue devant Chinon (8-7), dimanche dernier à Tonnellé, a donné des idées à Julien Darthevel. « Nous allons à Blois, qui vient d’épingler Guéret (19-17) chez lui. Autant dire que ce ne sera pas un match facile. Encore un tournant à bien négocier, car les prochaines journées peuvent nous être favorables.» Le coach de l »UST n’a pas tort. Avec Chinon – Riom et Poitiers – Nontron, les formations de tête vont s’affronter, pendant que Tours s’apprête à défier après Blois des équipes du ventre mou, telles La Châtre, Guéret et La Couronne. « C’est l’ensemble du bloc, qu’il faut bien négocier, martèle Darthevel. Peu importe l’adversaire, il est impératif de prendre des points partout pour finir l’année en beauté et passer Noël au chaud. »

L’idée, on l’aura compris est de tenter de faire le plein pour poursuivre le rapproché vers le haut du tableau. Pour réussir dans leur entreprise, Darthevel et Cohen se sont livrés à quelques retouches. Explications.

Installer Ledoux en dix. Depuis le début de saison, Pierre Ruiz a beaucoup joué à l’ouverture. Face à Chinon, le poste de numéro dix a été confiié à Boris Ledoux. Pour jouer à Blois, confiance maintenue au duo Denormandie-Ledoux. Dans la perspective du prochain départ en Suède de Ruiz pour ses études, le staff entend aguérir Ledoux en lui donnant du temps de jeu.

Mettre de la fraîcheur en première ligne. Etant donné que Gabory a beaucoup joué ces derniers temps, le staff a préféré relancer Marmier au poste de talonneur. De même en pilier droit, on note la titularisation de Germain Ribbes  Enfin, sur le banc, saluons le retour de Kevin Breil, longtemps indisponible en raison d’une opération à une épaule. Pour le plus grand bonheur des entraîneurs, il réintégre le groupe, après avoir retrouvé du rythme et des sensations en réserve.

Biet glisse au couloir. Bastien Biet en numéro huit, ce n’est pas une coquille. La volonté du staff est clair. Ils veulent mettre de la vitesse en sortie de mêlée. Le profil de Biet correspond tout à fait au souhait des coachs.  Au poste de flanker, les joueurs utilisés sont plutôt denses. Dans un autre registre, Biet a les qualités et le jus pour apporter l’étincelle. En tout cas, c’est peut-être la rampe de lancement idéale.

Espérons que ces légères retouches portent leur fruit chez nos voiisins blésois.

                              Bertrand Bourgeault

Blois – Tours, dimanche 15 heures.

Tours. Soulié – Labergère, Barré, Balmens, Etamé – (o) Ledoux, (m) Denormandie – Pelletier, Biet, Pignata – Taylor, Girardeau – Ribbes, Marmier, Rougebec (cap). Remplaçants: Gabory Grelle, Hardouineau, Breil, Ruiz, Pionneau, Baudimont. Entraîneurs: Darthevel et Cohen.

La 9e journée

  • Blois – Tours
  • La Châtre – Guéret
  • Chinon – Riom
  • Poitiers – Nontron
  • Vierzon – Issoudun
  • Montluçon – La Couronne

Classement. 1. Riom 34 pts; 2. Nontron 29; 3. Poitiers 29; 4. Tours 23; 5; Blois 23; 6. Chinon 21; 7. Issoudun 20; 8. Guéret 15; 9. Montluçon 14; 10. La La Couronne 9; 11. La Châtre 8; 12. Vierzon 4.

La réserve de l’UST alignera: Caillé – Blanchard, Guerche, M. Sebillet, Aberkane – (o) Ruiz, (m) Manteau – Guérineau, Bonard, Attencia – Duval (cap), Chevereau – Boucavel, Naveau, Manchini. Remplaçants: Launay, Ksovreli, Kellogg, Barthélémy, Donneau, Dautun, Perchais. Entraîneurs: Coulon et Courtillé.

Partager sur :