Actualités

  • 30 Mai
    Votre fils ou votre fille souhaite essayer un sport collectif ? Pourquoi pas le Rugby !

    Votre fils ou votre fille souhaite essayer un sport collectif ? Pourquoi pas le Rugby !

    Le rugby ne nécessite au départ aucune qualité particulière et les grands comme les petits, les minces comme les trapus, peuvent le pratiquer. Ce sport fait appel à des qualités tactiques, techniques (adresse, équilibre, précision, rapidité) et d’endurance. Certains joueurs devront être avant tout rapides (arrières) et d’autres puissants (avants) mais tous devront être capables de supporter des changements de rythme permanents, car contrairement aux sports d’endurance individuels (que l’on peut pratiquer seul et à son allure), le rythme de pratique du rugby est imposé par le jeu lui-même.

  • 18 Mai
    120 ans de sport au cœur de Tours

    120 ans de sport au cœur de Tours

    Fondée en 1898 sur les bords de Loire, doyenne des sociétés sportives tourangelles omnisports encore en activité, l’Union Sportive de Tours a traversé plus d’un siècle d’existence. Mais sa vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.

    L’esprit des gentlemen

    Le phénomène prend de l’ampleur en pr0′,li’1Ce l’ile Aucard devient le !erra n de JeU de ces « sportsmen •· Rejoints par les étudiants du lycée Descartes, qui auraient décowert le jeu de rugby par le biais de John Congreve Murray, étudiant britannique de passage en Touraine, les membres du Rowing décident en août 1897 la création d’une section athlétique.Au fil des mois, prenant progressivement son autonomie, naît l’Union Sportive de Tours réunissant bon nombre d’étudiants en médecine. À l’étroit, l’UST déménage. On retrouve sa trace en 1902 sur l’avenue de Grammont, face à l’usine Lesourd, à hauteur de l’actuel centre aquatique.

  • 12 Mai
    L’US Tours a de la réserve

    L’US Tours a de la réserve

    La bonne santé d’un club se mesure souvent à la qualité et à la quantité de son effectif de jeunes espoirs, comme de joueurs plus anciens qui apportent leur expérience. L’US Tours en a bien conscience. Terminant seconde de sa poule, l’équipe réserve des Orange et Bleu, emmenée par Mathieu Coulon, Guillaume Narbonne et Philippe Faure s’est brillamment qualifiée pour les trente-deuxièmes de finale du championnat de France d’excellence B. Elle sera opposée à Mérignac.

    « Nous respectons notre tableau de marche après une saison régulière et pleine, même si nous avons quelques regrets sur un ou deux matchs. Notre groupe vit très bien et nous espérons faire mieux que la saison dernière, à savoir nous qualifier pour les demi-finales. Nous ne connaissons pas Mérignac et ce n’est pas plus mal : on évitera de se “ faire des cheveux ” comme parfois contre des adversaires connus », analyse Mathieu Coulon. Les entraîneurs de la réserve échangent régulièrement avec Julien Darthevel et Rudy Mary, le staff de l’équipe première, ainsi qu’avec Baptiste Beaufils, responsable des jeunes, afin de voir quels sont les joueurs susceptibles à court ou moyen terme d’intégrer l’équipe fanion.

  • 07 Mai
    L’UST sort la tête haute

    L’UST sort la tête haute

    Ecrasés en Gironde (42-15), les coéquipiers de Thomas Rougebec ont pris leur revanche, hier après midi à Tonnellé devant Floirac (29-22). Victoire insuffisante toutefois, qui permet aux Girondins de se qualifier pour les seizièmes de finale et condamnent les Tourangeaux à des vacances prématurées.

    Autant la troupe de Julien Darthevel méritaient des critiques à l’issue du match aller pour être passée totalement à côté lors des quarante premières minutes. Autant hier, au terme d’une rencontre aboutie – dans la lignée de la prestation à Plouzané selon Julien Darthevel – elle ne peut qu’être félicitée, même si l’élimination résonne comme un terrible coup de massue.

  • 05 Mai
    Et si Tonnellé redevenait un chaudron…

    Et si Tonnellé redevenait un chaudron…

    Il va faire chaud demain dimanche à Tonnellé. Tant au niveau du thermomètre, où 25 degrés sont annoncés que dans les gradins, où les supporters sont espérés nombreux pour soutenir l’UST dans son combat de l’impossible pour un éventuel billet pour les seizièmes de finale. Les données sont claires: les coéquipiers de Thomas Rougebec, défaits largement à Floirac (42-15) doivent faire le plein d’essais et de points, mais aussi fermer les vannes en défense pour que les Girondins inscrivent le minimum de points. Voilà le scénario idéal qu’imagine tout supporter de l’UST…

    « Je les sens déterminés, assure Julien Darthevel, l’entraîneur. Après la prestation non aboutie de dimanche dernier, ils ont envie d’en découdre et de se racheter. Nous savons que nous nous attaquons à une montagne, mais nous n’avons pas envie d’être en vacances dimanche soir. L’an dernier, même si nous partions de moins loin contre Poitiers (17 pts de retard), nous y sommes arrivés. Ce n’est pas dans l’ADN du club de baisser les bras. Il faut leur mettre la tête sous l’eau et ne pas les voir de la partie. »

  • 05 Mai
    « Il va falloir mettre le feu à Tonnellé »

    « Il va falloir mettre le feu à Tonnellé »

    Thomas Rougebec, capitaine de l’US Tours

    Largement dominés à Floirac (42-15), dimanche dernier, les joueurs de l’UST n’ont pas d’autres alternatives pour espèrer se qualifier pour les seizièmes de finale que de se jeter à corps perdu dans la bataille, dimanche à 15h, pour tenter de réaliser un exploit.

    Dans quel état d’esprit, abordez-vous ce 32e de finale retour  ?

    Thomas Rougebec. Notre prestation décevante de dimanche dernier a laissé des traces tant physiques que morales. Nous sommes plus que déçus et bien conscients que, désormais, nous sommes condamnés à l’exploit, sinon la saison sera terminée. Aussi, sur le début de la semaine jusqu’à mercredi, cela a été très compliqué à vivre. Cela ressemblait plus à des gueules de bois au lendemain de cuite, qu’à une semaine de préparation en vue d’un match couperet.

  • 05 Mai
    Pour que l’UST se qualifie

    Pour que l’UST se qualifie

    • Il faut gagner à tout prix avec le bonus offensif, et donc marquer 5 points, puisque Floirac a déjà en poche 5 points après son large succès (42-15) dimanche dernier.
    • Faire en sorte que les Girondins ne prennent ni bonus offensif, ni bonus défensif.
    • Eviter les cartons, car ils rentreront en ligne de compte en cas d’égalité au niveau des points terrain.
    • Inscrire le maximum d’essais, car, en cas d’égalité, ils départageront les deux équipes. A l’aller, Floirac en a inscrit 6 contre 2.
    • Marquer quatre essais de plus que l’adversaire et triompher avec un écart égal ou supérieur à 28 points.
    • Dans tous les autre cas de figure, Floirac se qualifiera.
  • 05 Mai
    Autour du match

    Autour du match

    Floirac à Joué-les-Tours

    Les Girondins ne prennent pas les choses à la légère. Ils seront à pied d’oeuvre dès aujourd’hui. Les coéquipiers de Malterre arriveront cet après midi en Touraine et logeront à Joué-les-Tours. Un entraînement est même programmé en fin de journée au stade Albaladéjo.

    Biet suspendu

    Si Jordan Marmier, absent la semaine dernière, effectuera son retour au poste de talonneur, l’UST sera privée de son troisième ligne aile, Bastien Biet. Le bouillant troisième ligne aile était entendu, vendredi après midi, à Marcoussis, au siège de la Fédération française, par la commission de discipline. Il a été suspendu pour le match de dimanche. Il avait écopé un carton jaune à Floirac, qui s’ajoutait à un premier pris quinze jours auparavant. Voilà, une bien mauvaise nouvelle pour l’UST.

  • 30 Avr
    Les Bleus rétrogradent

    Les Bleus rétrogradent

    L’équipe de France de rugby à VII avec les deux Tourangeaux Pierre Popelin et Pierre Gilles Lakafia a pris la dernière place du Tournoi de Singapour, huitième étape du circuit mondial. Déjà battus à trois reprises, samedi, les Bleus se sont inclinés, dimanche, en match de classement face au Canada (26-7) et au Japon (29-14). Les Fidji ont remporté le tournoi en triomphant de l’Australie (28-22).

    A deux étapes de la fin, les Bleus, 9ème avant le tournoi, se retrouvent 12ème.

    Prochain rendez vous Londres début juin et Paris du 8 au 10 juin.

  • 30 Avr
    Darthevel: « A Tonnellé, ce sera différent… » 

    Darthevel: « A Tonnellé, ce sera différent… » 

    Floirac (Gironde)

    Malgré l’ampleur de la défaite (42-15), Julien Darthevel n’abdique pas. L’entraîneur tourangeau préfère retenir les points positifs. Il attend une réaction et un autre visage de son équipe à Tonnellé.

    Vous devez tomber de haut ?

    Julien Darthevel. Absolument pas. On avait vu des vidéos, on savait pertinemment où l’on mettait les pieds. On était prévenus et on n’ignorait pas que ce ne serait pas une partie de plaisir. Je savais que ce serait très compliqué et cà l’a été.

1 20 21 22 23 24 25