• 19 Août
    Avec Franck Cohen à la barre

    Avec Franck Cohen à la barre

    Arrivé l’an passé d’Orléans pour épauler Julien Darthevel comme entraîneur adjoint de l’US Tours, Franck Cohen, une saison plus tard, prend les rênes. Le natif de l’Yonne est le nouveau patron du rugby tourangeau. Il sera secondé dans sa mission par Sébastien Velez, champion de France de deuxième division avec l’UST, en 1997.

  • 10 Juin
    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 18 JUIN 2019 (19h00 – Espace Tonnellé)

    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 18 JUIN 2019 (19h00 – Espace Tonnellé)

    Ordre du jour

    • Rapport moral
      • L’Ecole de Rugby
      • Les U.14 – U.16 – U.18
      • Les Féminines
      • Le Challenge Lamarre
      • Le Centre d’entrainement et la participation du club à l’Académie
      • Les seniors
      • L’arbitrage au sein de l’US Tours
      • L’encadrement médical des joueurs
    • Rapport Commission partenaires
    • Rapport Commission communication
    • Rapport financier

    Approbation du rapport moral

    • Prix des licences pour la saison 2019 – 2020 (mis au vote)
    • Possibles travaux aux stades Tonnellé et Chambrerie
    • Ajout d’un point au RI / Commission de discipline (mis au vote)
    • Projet du club
    • Intervention des élus
    • Distinction
    • Election des nouveaux membres au Comité Directeur
    • Pot de l’amitié

    En assistant nombreux, vous marquerez votre intérêt pour la vie de votre club

  • 01 Juin
    Challenge Hinton : la passe de trois pour l’Allemagne

    Challenge Hinton : la passe de trois pour l’Allemagne

    On attendait un doublé des All Blacks, on a eu droit à un triplé de la Mannschaft. La 23e édition du Howard Hinton Sevens a, en effet, vu le triomphe des Allemands, déjà sacrés en 2014 et en 2016. Plus puissants, plus complets dans tous les secteurs, notamment dans le domaine aérien, où ils ont souvent confisqué le cuir à leurs adversaires, les Allemands ont pris le meilleur sur l’équipe de France Universitaire (17-12).

  • 01 Juin
    Tournoi de Paris, Lakafia : « On y croit »

    Tournoi de Paris, Lakafia : « On y croit »

    Après avoir obtenu deux secondes places à Vancouver et Hong Kong, un challenge Trophy à Singapour et une quatrième place, le week-end dernier à Londres, les Bleus abordent le Tournoi de Paris plus déterminés que jamais. Terminer en beauté samedi et dimanche à Jean Bouin, voilà l’objectif de l’équipe de France à VII.

  • 25 Mai
    Lakafia de retour en Bleu

    Lakafia de retour en Bleu

    Embêté par des problèmes de cheville, puis de genou, Pierre Gilles Lakafia avait disparu des radars depuis la médaille d’argent obtenue avec l’équipe de France à VII lors du Tournoi de Vancouver, début mars. Tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir. Depuis, Lakafia a mis les bouchées doubles. Venu se ressourcer en Touraine, Pierre Gilles a retrouvé la forme et du jus à Melting Forme chez son ami Thomas Soulié.
    Après trois semaines de reprise à Marcoussis et à la Teste, où les Bleus étaient en stage, Lakafia revient au top. « A Tours, le travail effectué m’a aidé à pouvoir encaisser le rythme pour la charge de travail dès ma reprise, maintenant il me faut jouer », assure-t-il. C’est ce qui sera fait ce week end, puisqu’il a été retenu en Bleu par Jérôme Daret, le sélectionneur tricolore.
    Ce Tournoi de Londres, samedi et dimanche, sera l’avant dernière étape du Circuit Mondial avant le Tournoi de Paris, le week-end prochain. Un rendez vous que lorgne Lakafia. Les Bleus disputeront, en effet, le Tournoi de qualification pour les J.O à Colomiers, en juillet. Et Lakafia, formé à l’UST, espère bien en être.

     

    BERTRAND BOURGEAULT

    L’équipe de France : Alerte, Barraque (cap), Bonnefond, Bouhraoua, Dall’igna, Lakafia, Laugel, Mazzzoleni, O’Connor, Parez-Edo, Riva, Siega, Veredamu.
    Les matches (samedi) : France – Samoa (10h14), France – Fidji (13h42), France – Kenya (16h26).

    Fédérale 3 (seizièmes de finale retour, dimanche 26 mai) : Poitiers – Surgères (10-20), Riom – Gujan (30-50).

    Entre parenthèses, les scores de l’aller.

  • 24 Mai
    Howard Hinton Sevens :les Blacks pour un doublé

    Howard Hinton Sevens :les Blacks pour un doublé

    Entre la Nouvelle Zélande et l’US Tours, c’est une longue histoire d’amour. Depuis la venue d’Howard Hinton, arrivé en 1988 et resté sept saisons en Touraine, l’attachement entre le pays du Long Nuage Blanc et Tours ne s’est jamais démenti, surtout depuis que le regretté Howie est disparu. Ses amis, Pascal Sassi en tête, ont, dans un premier temps, crée « Les Copains d’abord », puis imaginé un rassemblement, en 1997, pour lui rendre hommage. Depuis, ce petit tournoi HH7 a bien grandi.
    Après l’avoir remporté, l’an passé, les Néo Zélandais sont revenus en Touraine avec la ferme intention de conserver leur Trophée.
    A pied d’oeuvre depuis plusieurs jours, la délégation all blacks a d’abord rendu visite à l’école de rugby de l’UST, à Tonnellé. Procurant un immense moment de bonheur à tous les gamins et des souvenirs inoubliables pour la vie. Les Kiwis ont aussi effectué un détour par les Halles, où les commerçants leur avaient dressé un buffet rabelaisien. Prouvant s’il en était besoin que, dans le Jardin de la France, on savait recevoir.
    Après avoir satisfait aux agapes, place aux choses sérieuses, car, à partir de vendredi, trois jours de compétition attendent nos amis Néo Zélandais au stade de la Vallée du Cher.
    Un menu copieux et alléchant
    Le plateau de la 23e édition du Howard Hinton Sevens, tournoi international de rugby à 7, s’annonce encore de belle facture. Cet événement, devenu au fil des années l’un des plus grands tournois à VII en Europe, réunira environ soixante dix équipes. Sur la route des All Blacks se dressera la redoutable équipe d’Allemagne, déjà deux fois titrée à Tours, mais aussi les équipes de France universitaires et développement, l’Italie et la Georgie.
    Au menu figurent aussi un tournoi élite, ainsi qu’un tournoi de jeunes. Depuis le début de la semaine, 120 des meilleurs joueurs U16 et U17 nationaux, détectés par la Fédération française de rugby, sont en stage à Tours. Durant ce Tournoi, ils seront opposés afin de déterminer lesquels d’entre eux composeront la future équipe de France.
    Enfin, du côté des féminines, France développement et France universitaire seront présentes, ainsi que la Russie dévéloppement et la Belgique. La fête s’annonce donc prometteuse pendant trois jours à la Vallée du Cher.

    BERTRAND BOURGEAULT

    Le programme
    Howard Hinton international. Challenge élite masculin
    Poule 1 : France 7 Développement, Géorgie 7 Développement, Italie Sevens, France Universitaire 2.
    Poule 2 : Nouvelle-Zélande Select, Allemagne Sevens, Russie 7 Développement, France Universitaire 1.

    Howard Hinton Sevens. Challenge élite masculin, Circuit élite sevens FFR
    Poule 1 : Chabs Sevens, France Sevens Militaire, Rugby Sevens Périgord, Seven Gats.
    Poule 2 : Belgique Sevens, 7 Fantastics-Massy, Ain Team Rugby Sevens, Only Sevens Team.
    Poule 3 : Racing Club de France, Bourgogne – Franche – Comté Sevens, Esprit Sud Sevens, Ariège Pyrénées Sevens.
    Poule 4 : Suisse Sevens, Seventise, Euskadi Sevens, Seven Sud Garonne.

    Claude Bergeard Sevens : challenge open masculin

    Poule 1: les Counifles Sevens, Sea South Sevens, Su’7, Wonder 7.
    Poule 2 : Les K7’s, Bee Seven, Les Iguanes, Sco RC Angers.
    Poule 3 : Rugby Club Grandville, Rugby Club Muretain 7′, Les Culs 7, Al Bata 2000.
    Poule 4 : South 7’s, La Smala (37), Cho’7, Red Wine.

    Chantal Kootz 7s Élite. Challenge élite féminin
    Poule unique : Ile de France, Belseven (Belgique), France Universitaire, France 7 Développement, Russie Sevens.

    Chantal Kootz Seven Open : challenge open féminin
    Poule 1 : Stade Rennais Rugby White, Seventise, 7 Grammes de Poison, Louis XI Sevens.
    Poule 2 : Stade Rennais Rugby Black, Rugby 7′ Périgord, US Joué, ASM Romagnat.

  • 22 Mai
    Le Projet « DROP QUARTIER » de l’US Tours  sélectionné par la Fédération Française de Rugby

    Le Projet « DROP QUARTIER » de l’US Tours sélectionné par la Fédération Française de Rugby

    L’animation  DROP QUARTIER qui s’est déroulée pendant les vacances de Pâques avait fait l’objet d’un dossier de demande de soutien auprès de la Fédération Française de Rugby. Parmi une centaine de dossiers présentés, 24 dossiers ayant pour but de développer le rugby féminin, dans les zones rurales, dans les quartiers ou ayant pour but d’implanter les nouvelles pratiques du rugby (à 5 par exemple) ont été retenus. L’UST fait partie des clubs retenus par la FFR. Le Club a pour ambition de développer la pratique du rugby pour les enfants des quartiers de La Riche, du Sanitas, de l’Europe, des Bords de Loire, de Maryse-Bastié, des Fontaines, des Rives du Cher et Rochepinard.  L’aide de la FFR va permettre de soutenir le lancement du projet à la rentrée.

    JPC

  • 22 Mai
    Suresnes s’adjuge le Challenge Lamarre

    Suresnes s’adjuge le Challenge Lamarre

    Après Massy l’an passé, le R.C. Suresnes a inscrit son nom au palmarès du Challenge Lamarre. La 41e édition est, en effet, revenu samedi au club des Hauts de Seine. Il est à noter qu’au stade de la Vallée du Cher, les Franciliens ont de nouveau fait la loi. Le Stade Français et le Racing 92 permettent à l’Ile de France de réaliser un joli triplé.

  • 18 Mai
    Challenge Lamarre, Massy remet son titre en jeu

    Challenge Lamarre, Massy remet son titre en jeu

    Vainqueur du Challenge Lamarre l’an passé, le RC Massy, qui possède l’une des meilleures écoles de rugby de l’hexagone, sera présent, au stade de la Vallée du Cher, samedi matin, à partir de 9h 15, où se déroulera la 41e édition du Challenge Lamarre.
    Au fil des années, ce tournoi, réservé aux écoles de rugby, est devenu un événement important de la vie sportive tourangelle. Il a été crée en 1977 par Pierre Robin, en souvenir de Marcel Lamarre, ancien joueur de l’UST, disparu tragiquement.

1 2 3 4 18