• 12 novembre 2018

    Face à Chinon trop indiscipliné, Denormandie sauve l’UST…

    Les Tourangeaux ont senti souffler le vent du boulet dimanche lors du derby. Jamais sans doute, Chinon n’est passé aussi près d’un succès à Tonnellé. Il a fallu une pénalité de plus de quarante mètres de Jules Denormandie à deux minutes de la fin pour que la victoire (8-7) change de camp. 

  • 12 novembre 2018

    Lakafia retenu pour Dubaï

    Pierre Gilles Lakafia, formé à l’US Tours, a été retenu par Jérôme Daret, le sélectionneur en équipe de France à VII pour le tournoi de Dubaï, première étape du circuit mondial, qui aura lieu les 30 novembre et 1er décembre. En amont, les Bleus auront un stage de préparation à Abu Dabi du 20 au 26 novembre.

    Ont également été retenus: Alerte Lecluse, Barraque, Bonnefond, Bouhraoua, Laugel, O’Connor, Parez Edo, Riva, Valleau, Veredamu (FFR), ainsi que Bly (Vannes), Huyard (Stade Montois) et Mazzoleni (Agen).

    Bertrand Bourgeault

  • 12 novembre 2018

    La réserve continue

    Précieux et nouveau succès de la réserve face à Chinon (24-0), après avoir mené (12-0) aux citrons. Les hommes de Coulon et Courtillé ont inscrit quatre essais par Baudimont, Guérineau, Pionneau et Giffard. Caillé et Donneau ajoutant deux transformations.

    Du coup, la réserve de Tours reste solidement accrochée à la troisième place de la poule avec 30 pts derrière Riom 38 et le Stade Poitevin 34. A noter que les Poitevins se sont inclinés à Riom (24-12).

                               Bertrand Bourgeault

  • 10 novembre 2018

    Bastien Biet se méfie de Chinon

    Pour ce chaud derby, dimanche à Tonnellé, face à une équipe de Chinon terriblement ambitieuse, l’UST bénéficie des retours de Biet, Barré, Pignata et Boucavel. A l’ouverture, Boris Ledoux a été titularisé.

    Tours – Chinon, voilà sans aucun doute l’un des temps forts de la saison à Tonnellé. Jamais sans doute, le voisin chinonais n’a été aussi près de l’UST. Au classement, les deux équipes comptent d’ailleurs le même nombre de points et l’écart semble minime entre les deux formations. Toutefois, pour les hommes de Julien Darthevel et Franck Cohen, la victoire est impérative pour rester dans le carré d’as.

  • 10 novembre 2018

    L’oeil de Darthevel « Capable de faire basculer un match à lui seul »

    Entre Julien Darthevel et Bastien Biet, une forte connivence s’est instaurée. Les deux hommes ont d’abord joué ensemble. Depuis trois ans et sa prise de fonction comme entraîneur, Darthevel avoue s’appuyer énormément sur Biet.

    « C’est un garçon bourré de qualités. A mon sens, il a le potentiel, les qualités humaines et rugbystiques pour évoluer au dessus. Nous avons de la chance de l’avoir avec nous. Il est capable de faire basculer un match à lui seul. Bastien fait partie des joueurs cadres du groupe. En plus, il en a l’humilité. C’est un moteur toujours là pour faire avancer le groupe. Je compte énormément sur lui en dehors comme sur le terrain.

    Il est très intelligent, très malin sur le pré. C’est un relais naturel pour nous. Un garçon adorable pour qui j’ai beaucoup d’estime. »

                                  Bertrand Bourgeault    

  • 10 novembre 2018

    Les retrouvailles Morice-Laval, temps fort de la soirée des 120 ans

    Jean Paul Carlat, le président de l’association des 120 ans, et toute sa bande peuvent pavoiser. La soirée de gala, organisée le samedi 3 novembre, dans les salons de l’hotel de ville de Tours, a connu une totale et franche réussite.

    Pour clôturer cette année anniversaire, il était difficile d’imaginer mieux. Béatrice Delaunay, conseillère municipale déléguée, en convenait: « C’est une belle soirée. Une ambiance sympathique, une organisation sans faille, un repas haut de gamme. Vraiment rien à redire. »

  • 9 novembre 2018

    SOUTENEZ L’US TOURS !

    Rejoignez les 141 soutiens de l’US Tours Rugby, joueurs et dirigeants, actuels et anciens, supporters, amis du club, qui ont déjà leur plaque sur le mur de notre club house. L’US Tours ambitionne de couvrir intégralement les 600 briques qui le compose.

    600×100€ c’est 60.000€ tous les ans pour financer nos projets.

    L’équipe fanion joue en Fédérale 3 et vise la montée en F2 dès que possible mais l’UST, c’est 457 licenciés, une école de rugby labellisée, des jeunes qui jouent au niveau national et une section féminine en plein essor. Le club investit sur la formation des jeunes, apportez votre soutien !

    Un don déductible fiscalement : pour 100€ par an vous déduisez 66€ de vos impôts, cout 34€.

    Contact : sur le site internet du club : ustours.fr / au siège 55 bld Tonnellé à Tours / par téléphone au 02 47 39 28 15 ou 06 64 11 80 66

  • 31 octobre 2018

    Et maintenant cap sur Chinon

    Malgré la courte défaite concédée dimanche à Poitiers (16-11), l’UST a retrouvé le sourire. Le bonus défensif a redonné le moral à un groupe désormais tourné vers le derby face à Chinon, le 11 novembre à Tonnellé.

    Voyager n’est pas le pont fort des Tourangeaux depuis le début de saison. Aussi compte tenu des nombreuses absences, le déplacement à Poitiers était envisagé avec crainte. Le score étriqué et la qualité du rugby déployée ont balayé plus d’un doute. Avec un brin de réussite, Tours pouvait réussir un gros coup. Déception, satisfaction, les deux sentiments étaient mêlés au retour de Poitiers. C’est l’avis de Franck Cohen, l’entraîneur adjoint.

  • 27 octobre 2018

    A Poitiers, l’UST passe au révélateur

    C’est un test grandeur nature que passe l’US Tours dimanche chez son voisin poitevin, de nouveau ambitieux.

    Si l’on se réfère uniquement aux statistiques (voir ci dessous les cinq derniers face à face), Tours partirait largement favori de ce nouveau derby face au Stade Poitevin, puisqu’il mène 4 à 1. Oui mais… tout cela est du passé.

    Un simple regard sur les résultats et le classement de la poule incite à la plus grande prudence. Poitiers, avec une seule défaite à Blois (22-16) apparaît à la seconde place de la poule 7, alors que Tours, avec déjà deux revers, n’est que quatrième à cinq longueurs de Poitiers malgré son net succès dimanche dernier face à Vierzon (31-0).

  • 22 octobre 2018

    La B cartonne encore

    La réserve continue sa série de bons résultats. En lever de rideau, les hommes de Courtillé et Coulon n’ont pas fait de détail en écrasant une courageuse équipe de Vierzon (40-18).

    Si, au repos, le résultat était loin d’être acquis, Tours ne menant que 12 à 6, la suite ne laissera pas planer le moindre doute. Au tableau d’honneur de la journée, saluons les six essais de Bonard (3), Caillé, Etienne Sébillet et Boucavel. Donneau (4) et Caillé ajoutant cinq transformations.

    Cette cinquième victoire leur permet d’occuper la troisième place de la poule avec 25 points derrière le duo de leaders, Riom et Poitiers 29 pts.

    Bertrand Bourgeault

1 2 3 4 8