Saison 2018/2019

  • 10 Juin
    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 18 JUIN 2019 (19h00 – Espace Tonnellé)

    ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 18 JUIN 2019 (19h00 – Espace Tonnellé)

    Ordre du jour

    • Rapport moral
      • L’Ecole de Rugby
      • Les U.14 – U.16 – U.18
      • Les Féminines
      • Le Challenge Lamarre
      • Le Centre d’entrainement et la participation du club à l’Académie
      • Les seniors
      • L’arbitrage au sein de l’US Tours
      • L’encadrement médical des joueurs
    • Rapport Commission partenaires
    • Rapport Commission communication
    • Rapport financier

    Approbation du rapport moral

    • Prix des licences pour la saison 2019 – 2020 (mis au vote)
    • Possibles travaux aux stades Tonnellé et Chambrerie
    • Ajout d’un point au RI / Commission de discipline (mis au vote)
    • Projet du club
    • Intervention des élus
    • Distinction
    • Election des nouveaux membres au Comité Directeur
    • Pot de l’amitié

    En assistant nombreux, vous marquerez votre intérêt pour la vie de votre club

  • 13 Mai
    L’UST sort par la petite porte…

    L’UST sort par la petite porte…

    En 32e de finale d’Excellence B, les Tourangeaux de Matthieu Coulon et de Christophe Courtillé ont lourdement chuté, à Tonnay-Charente, face à Gujan-Mestras (43-17). Cette fois, première et réserve sont en vacances. A Franck Cohen, le nouvel entraîneur, de constituer son staff et de se lancer dans le recrutement en vue de la saison prochaine.

    « Je suis triste d’arrêter après une prestation aussi catastrophique, déplorait Matthieu Coulon. Je n’ai pas reconnu l’équipe, qui nous a enthousiasmés tout au long de la saison. D’où une énorme frustration. Dans ces matches à élimination directe, la moindre erreur se paie cash. Or, nous avions laissé toutes nos bonnes intentions aux vestiaires. Nous avons raté trop de plaquages. Dans ces conditions, il n’y a rien à espérer. D’autant que nous avons été dominés dans tous les secteurs. »

    Après l’ouverture du score par Jonathan Donneau, qui passait une pénalité (3-0, 6e), les coéquipiers de Germain Ribbes, absents dans le combat, ont été une proie facile pour les joueurs du Bassin. Ces derniers ont inscrit la bagatelle de six essais. L’UST se contentant de sauver l’honneur (43-17) sur deux exploits individuels de Sheridan et de Denis.

    Pour sa « der » à la tête de l’UST, Matthieu Coulon rêvait d’une autre sortie que ce match à sens unique. Il se retirait un peu amer. Le post déposé sur face book en témoigne. « Et voilà…c’est fini. Malheureusement sur une branlée. Merci à tous. Aux anciens, aux potes. Pour toutes ces années, ces joies, ces peines, ces rires, ces pleurs. Viens le temps des regrets, où l’on garde à jamais, un maillot délavé, de vieux crampons troués, un tas de souvenirs. » Joliment résumé. Encore bravo et merci Matthieu.

    Après Floirac l’an passé pour la première, c’est au tour de Gujan Mestras cette fois, pour la réserve, de mettre un terme à l’aventure. Dès le stade des 32e de finale. Une leçon à retenir et à méditer pour l’UST. Les équipes du Sud Ouest, ce n’est pas une nouveauté, sont, très souvent, d’un niveau supérieur et mieux armées. Il faudra s’en souvenir…

                                                                   BERTRAND BOURGEAULT

    Guillaume Caillé avec 14 essais à son actif est le meilleur marqueur d’essais de la réserve sur l’ensemble de la saison.

     

    GUJAN-MESTRAS  – TOURS : 43-17 (26-10). Arbitre M. Anglade (Nouvelle Aquitaine).

    Gujan : six essais de Destan (6e), Lerouge (20e), Langlois (25e), Penot (41e, 45e), et Sinapa (65e). Cinq transformations et une pénalité de Langlois.

    Tours : deux essais de Sheridan (40e), Denis (69e). Une pénalité (6e) et deux transformations de Donneau.

    Excellence B. Les autres 32e du secteur. Poitiers – La Roche sur Yon (28-19), Riom – Plouzané (22-10), Saint Nazaire – Nontron (41-15).

    Fédérale 3. Seizièmes aller (19 mai) : Gujan – Riom, Surgères – Poitiers.

  • 12 Mai
    Barthélémy, le plus présent

    Barthélémy, le plus présent

    Depuis le début de la saison, les joueurs de la réserve ont disputé vingt deux rencontres de championnat en Excellence B. Avant le 32e de finale face à Gujan Mestras, dimanche à Tonnay-Charente, Matthieu Coulon et Christophe Courtillé ont utilisé cinquante six joueurs. Lucas Barthélémy frise le sans faute.

    Avec un total de vingt matches. Il n’a manqué que deux matches contre Vierzon, à Tonnellé le 20 octobre et le déplacement à Poitiers, une semaine plus tard. Viennent juste derrière Alexandre Launay et Emilien Naveau avec dix neuf matches.

    B.B.

    20 matches : Lucas Barthélémy.

    19 matches: Alexandre Launay, Emilien Naveau.

    18 matches : Guillaume Caille, Jonathan Donneau.

    17 matches : Benjamin Manteau.

    16 matches : Salim Aberkane, Mathieu Sebillet.

    15 matches : Simon Blanchard, Léopole Darnault, Thomas Ronceret.

    14 matches : Baptiste Beaufils, Valentin Duval, Paul Hag, Daviti Ksovreli.

    13 matches : Thomas Chevereau, Anthonin Thibault, Alexandre Veauvy.

    12 matches : Victor Dautun.

    11 matches : Pierre Marie Giffard.

    10 matches : Gaston Giraud, Jonas Manchini.

    9 matches : Maxime Guérineau, Dimitri Morisseau, Rémi Perchais.

    8 matches : John Kellogg.

    7 matches : Quentin Denis, Boris Ledoux, Shaun Murias, Germain Ribbes.

    6 matches : Valentin Attencia, Jules Fromentin, Benjamin Sheridan.

    5 matches : Nicolas Boucavel, Clément Pionneau, Etienne Sebillet.

    4 matches : Jules Baudimont, Mathis Fradet, Simon Leroy.

    3 matches : Kenny Daamouche, Julien Guerche, Quentin Hardouineau, Mathieu Meublat, Maxime Morange, Pierrick Pelletier, Karl Pignata, Charles Taylor.

    2 matches : Robin Ledoux.

    1 match : Kevin Breil, Léonard Brigand, Damien Duquenoy, Jean Baptiste Lépine, Pablo Magnoux, Maxence Royer, Pierre Ruiz, Mathieu Zdzioblo.

  • 12 Mai
    L’UST part dans l’inconnu

    L’UST part dans l’inconnu

    Après un parcours remarquable, la réserve de l’UST, troisième de sa poule derrière Poitiers et Riom, affronte dimanche son homologue de Gujan-Mestras sur la pelouse de Tonnay-Charente en dessous de la Rochelle, pour le compte des 32e de finale d’Excellence B.

    Comme il arrive souvent dans ce genre de confrontation de phase finale, avec élimination directe sur terrain neutre, les deux adversaires ne se connaissent pas ou très peu. Matthieu Coulon, l’entraîneur des orange et bleu, ne déroge pas à la règle. « Nous n’avons aucun renseignement. Comme toute formation du Sud Ouest, ils doivent avoir un paquet solide et des joueurs expérimentés, suppose-t-il. Nous nous attendons donc à un match âpre et rugueux. Quoiqu’il arrive, nous resterons fidèles à nos habitudes et nous garderons notre état d’esprit. De toute façon, il faut gagner pour continuer l’aventure. »

    Alors, que dire ? En fouillant un peu, on s’aperçoit que les deux clubs possèdent sensiblement les mêmes statistiques.

    Tout comme Tours, les joueurs du Bassin d’Arcachon n’ont subi que trois défaites à Surgères (27-19), Lalinde (17-10) et Mérignac (21-12). Leurs plus larges victoires ont été enregistrées devant Léognan (101-3) et Vergt (71-5). Par ailleurs, les Gujanais ont inscrit 104 essais, en encaissant seulement 17. De son côté, Tours en a marqué 91 et encaissé 22. La différence n’est pas énorme. On doit donc s’attendre à un match serré. Méfiance toutefois, car les équipes d’Aquitaine sont souvent d’un niveau supérieur. En Fédérale 3, la première de Gujan, sortie cinquième de la poule, l’a prouvé en sortant Plouzané, leader de la sienne, dès les 32e de finale.

    Avec Ribbes et Lépine

    Jeudi soir, l’ultime entraînement s’est déroulé en présence de Julien Darthevel et Franck Cohen, les entraîneurs de la première et de Thomas Rougebec et Bastien Biet, titulaires en équipe fanion. « Ils nous ont tous épaulé et je les en remercie, se félicitent Coulon et Courtillé, un peu désorientés. C’est étrange. Toute la saison, nous sommes au service de la première. Subitement, les rôles sont inversés. » Une fois le côté émotionnel dépassé, tout le monde a revu les lancements de jeu. Puis Coulon et Courtillé ont dû arrêter la liste de 22 joueurs pour le déplacement à Tonnay-Charente.

    Il leur a fallu compter avec les blessés longue durée comme Bonnefoy et Royer et ceux pas encore totalement rétablis comme les frères Sebillet, Veauvy, Chevereau et Taylor. Ou encore les absents pour ce week-end comme Pignata, Perchais, Beaufils, Hag et Boris Ledoux. Au niveau des bonnes nouvelles, il est à noter que le pilier Germain Ribbes et le numéro 8 Jean Baptiste Lépine renforceront l’équipe réserve. Ribbes sera d’ailleurs capitaine.

    Enfin, à l’heure du choix, il a fallu prendre des décisions toujours douloureuses. C’est ainsi que Aberkane et Darnault ont été écartés. « Ils seront du voyage, insiste Coulon, tout comme les blessés, car nous sommes un groupe et nous voulons le rester. » Et tous ensemble rêvent d’une qualification pour les seizièmes de finale, où ils retrouveraient le vainqueur du match Poitiers – La Roche-sur-Yon. Mais auparavant, il faut sortir Gujan-Mestras…

    BERTRAND BOURGEAULT

     

    GUJAN-MESTRAS – TOURS, dimanche 15h30 à Tonnay-Charente. Arbitre M. Anglade (Nouvelle Aquitaine).

    Tours. 15. Caillé – 14. Dautun, 13. Sheridan, 12. Giraud, 11. Blanchard – (o) 10. Giffard, (m) 9. Donneau – 7. Ronceret, 8. Guérineau, 6. Barthélémy – 5. Duval, 4. Murias – 3. Ribbes (cap), 2. Naveau, 1. Thibault. Remplaçants : 16. Launay, 17. Daviti, 18. Morisseau, 19. Denis, 20. Lépine, 21. Morange, 22. Manteau. Entraîneurs : Coulon et Courtillé.

  • 09 Mai
    Pour Coulon et Courtillé, l’heure des choix a sonné…

    Pour Coulon et Courtillé, l’heure des choix a sonné…

    Après avoir terminé troisième de leur poule derrière Poitiers et Riom, les réservistes de l’UST disputeront, dimanche, contre Gujan Mestras, les 32e de finale d’Excellence B. Cette rencontre éliminatoire se jouera à Tonnay-Charente, petite commune portuaire de Charente Maritime, qui jouxte Rochefort. A une quarantaine de kilomètres de la Rochelle.

    Petit à petit, la fièvre monte à Tonnellé, où Matthieu Coulon et Christophe Courtillé préparent leurs hommes. Initialement, les deux entraîneurs envisageaient de monter en puissance cette semaine en ajoutant une troisième séance hebdomadaire, comme ils l’avaient fait après la trêve hivernale avant le déplacement à Riom. En raison du jour férié le 8 mai, cela n’a pas été possible.

    « Nous nous contenterons de deux entraînements, précise Matthieu Coulon. La semaine dernière, nous nous sommes livrés, le mardi, à une opposition face aux juniors. Le jeudi, nous avons échangé avec certains équipiers de la première plus expérimentés. Ils nous ont conseillé. Tout comme Julien (Darthevel) et Franck (Cohen). Je sens que tout le staff et les dirigeants poussent derrière nous. Je les remercie de leur soutien. Nous allons tout faire pour poursuivre l’aventure. Pour le reste, rien de changé. Nous voulons garder nos habitudes et notre état d’esprit. »  

    Pour ce rendez-vous important, Coulon et Courtillé pourront s’appuyer sur un effectif presque au complet. Certains blessés ou absents sont, en effet, de retour comme les frères Sebillet, Giffard, Guérineau, Chevereau et Thibault notamment. Seul, Karl Pignata, venu filer un coup de main ce dernier mois à la réserve, sera absent pour raisons personnelles.

    Après avoir utilisé 56 joueurs durant la saison, l’heure des choix a sonné pour Coulon et Courtillé. Jeudi soir, ils vont devoir communiquer le groupe appelé à aller défier Gujan Mestras. Il y aura inévitablement des heureux et des mécontents. Seulement, 22 seront sur la feuille dimanche… mais tous les autres pousseront derrière, car l’UST est et reste une grande famille.

                                                                                                                                                 BERTRAND BOURGEAULT

     

    Guillaume Caillé est papa depuis hier après midi d’un petit Jules (3kg 210). Stéphanie, la maman, se porte bien. Toutes nos félicitations aux parents et nos vœux de bonheur au futur rugbyman de l’UST.  

     

  • 25 Avr
    Ils ont fini par une bonne note pour les copains !

    Ils ont fini par une bonne note pour les copains !

    Thomas Rougebec et ses potes sont en vacances depuis dimanche soir et la victoire devant Guéret (20-16). A l’heure de dresser un bilan, on retiendra qu’il y a bien longtemps que l’UST n’avait pas terminé aussi bas au classement. Seulement sixièmes et pas de phases finales. «  Nous n’avions pas forcément les moyens d’aller les chercher, confesse avec lucidité Bastien Biet. Cela va nous permettre de couper plus tôt, de se vider la tête et de se préparer sereinement pour la saison prochaine. »

  • 25 Avr
    Les retraités ont remis les maillots

    Les retraités ont remis les maillots

    Habituellement, cette petite cérémonie a lieu, le dimanche midi, chez l’ami Mickael, à la brasserie « le Botanique ». Cette fois, Benoît Sebillet, le président et maître d’oeuvre, avait choisi le vestiaire de Tonnellé pour immortaliser le départ à la retraite de Jérémy Dioton, Pierre Alexandre Barré et Jean Marie Faye. Pour être plus au large, finalement, cet événement eut lieu, sous la tribune, dans la salle de musculation.

  • 24 Avr
    Des adieux réussis pour Coulon à Tonnellé

    Des adieux réussis pour Coulon à Tonnellé

    Comme tous ceux qui arrêtent en cette fin de saison, Matthieu Coulon était très ému, dimanche en milieu d’après midi, lorsque ses joueurs l’ont porté en triomphe, sur la pelouse de Tonnellé, au terme du match remporté haut la main par la réserve tourangelle devant Guéret (38-17).

  • 23 Avr
    L’oeil de Jean Louis Beraudy :« J’ai pris beaucoup de plaisir »

    L’oeil de Jean Louis Beraudy :« J’ai pris beaucoup de plaisir »

    Ancien troisième ligne aile ou talonneur des années seventies, Jean Louis Beraudy, invité de l’UST, est venu dimanche se ressourcer à Tonnellé. Il a revu des têtes connues et s’est replongé avec émotion dans une ambiance qu’il affectionne.

1 2 3 4 10