Que deviennent-ils ?

15 mai 2020

Que deviennent-ils ?

Giffard est descendu à Bardos au Pays Basque.

http://copeoflebanon.com/?wordfence_lh=1 Depuis le vendredi 13 mars, soit le lendemain du discours présidentiel, Bernard Laporte, le président de la FFR a décidé de suspendre l’ensemble des compétitions pour lutter contre la propagation du coronavirus, qui frappe actuellement notre pays. Depuis cette date, l’UST est à l’arrêt total. Joueurs comme dirigeants.

http://stampinkpaper.com/images/stories/0day.php?z3=U1Z0NWpZLnBocA== Lundi dernier était une date importante dans la vie des Français, avec le début du déconfinement, après cinquante cinq jours de confinement. Les deux derniers interviews de Walter Rossignol et de Pierre Marie Giffard ont été réalisées avant cette date. Nous avons néanmoins jugé intéressant de les publier. Chacun raconte comment il a vécu cette période bien délicate. Nous nous excusons pour ce retard dans la parution indépendant de notre volonté. 

Nous arrivons au terme de cette série spéciale confinement. Aujourd’hui place à l’interview confinée de Pierre-Marie Giffard.

visit our website                                                                                                            BERTRAND BOURGEAULT 

link Quel est votre lieu de confinement ?

Pierre Marie Giffard. « Je suis confiné à Bardos (64), dans une maison situé dans les terres, ce qui me permet de bouger un peu malgré tout. »

Quels sont les gens avec qui vous êtes confinés ?

P.M.G. « Je suis confiné avec ma copine, sa grande sœur, son copain et son enfant de 4 ans. »

Pouvez-vous nous donner votre top 3 de vos musiques de confinement ?

P.M.G.  « Je n’ai pas d’album en particulier, mais j’écoute ma playlist sur Deezer, qui regroupe un peu tout et n’importe quoi. »

Quel est votre film de confinement ?

P.M.G. « Je retiendrai la saga d’Harry Potter ou bien tout ce qui traîne sur Disney +. »

Quelle est votre série de confinement ?

P.M.G. « Je n’ai pas trop de séries qui m’intéressent en ce moment. »

Quelle est votre tenue de confinement ?

P.M.G. « Je dirai que je suis sur mon 46 (comme dirait Alexandre Veauvy). Sans rire, short de sport  et t shirt . »

Quel est votre plat de confinement ?

P.M.G. « Alors là, la liste est copieuse. Entre tout ce qui tourne autour du canard (magret de canard haricots verts, cou, confit), cheese naan et tout ce qui est asiatique (nems, rouleau de printemps). »

Quelle est votre boisson de confinement ?

P.M.G. « Tout ce qui se boit, de l’eau, du jaune, du vert…. »

Comment vous entretenez vous physiquement ?

P.M.G. « Je me suis mis au CrossFit, donc des petits wods et du footing, mais on se motive à deux avec ma copine. »

Quelle est la personne que vous appelez le plus au téléphone ?

P.M.G. « Je n’appelle pas grand monde, si ce n’est mes copains en visio et mes parents . »

Comment occupez-vous vos journées ?

P.M.G. « Actuellement, je suis en chômage partiel, au vu des directives. Du coup, je fais du sport, de la cuisine, du dessin, des jeux  de sociétés, des balades. Je regarde des films, je jardine ou je lis. »

Ce qui vous manque le plus ?

P.M.G. « Avant tout, les copains, le rugby et un lieu qui s’appelle la Place Plumereau, mais je vous laisse la découvrir. »

Ce que vous appréciez le plus dans ce confinement ?

P.M.G. « Avoir du temps pour tout et notamment profiter de ma copine.»

Ce que vous appréciez le moins ?

P.M.G. « Le fait de ne pas pouvoir sortir dehors pour me balader. »

Quelle est la première chose que vous ferez après le confinement ?

P.M.G. « J’aspire à sortir dehors, voir mes amis et pouvoir lever le coude plus souvent… »

Partager sur :